Pourquoi 

Je voulais écrire un article sur les petits  bouquins qui peuvent nous aider à répondre à la sacro-sainte question du :dis pourquoi ?!

Il en existe plein dans toutes les éditions .  

La collection des  » kididoc  » est super pour ça .  

Après chaque thème peut être abordé suivant l âge ou la question. Certains opus traiteront d’ une question particulière. … d’ autres  seront plus généralistes . 

Mais ce soir . … Je n’ ai pas trouvé de livre qui réponde à  MA question . 

Pourquoi ? pourquoi elle? pourquoi le sort s’ acharne t il sur cette gosse ?

je suis quelqu’un qui relativise beaucoup. .. il y a toujours une raison quelque part. 

Là. .Je ne la vois  ….. POURQUOI !

Oui ! Pourquoi infliger tant de douleur à une enfant !

Pourquoi ! 9 ans que je me pose cette question… pourquoi elle? Avons nous fait quelque chose de mal ? Nous n’ aurions pas dû  forcer les choses avec l’ IA ? oui je me suis posée cette question!

Et si je n’ avais pas ….. 

Et puis… Je la regarde . Se battre , souffrir et se remettre. Plus forte qu’ avant . ..

Cette petite fille née bien avant la date.. .qui nous a appris le courage . 

Alors non… Je n’ ai pas de réponse à MA question . 

Des réponses pratiques il y en a … pourquoi elle a ça ?..parce-que ..

Pourquoi il a fallu opérer ?.. parce que . .

Pourquoi 10 jours après on y retourne ?… oh et bien parce-que . ..

Il y a toujours une explication probable . 

Mais pas forcément de raison!

MAIS POURQUOI  maman … ma seule réponse fût : parce-que je t’ai ratée à ce niveau . 

MAIS… au final est ce que je changerais ça ? Non… pas mon choix initial. Évidemment ne plus faire qu’ elle souffre ça oui ! Mais je ne le peux point.

Alors une fois passée la terrible période du pourquoi et bien on rebondit ! 

PARCE-QUE  et oui… un pourquoi amène cette réponse . ..PARCE QUE !

Il faut… et puis flûte  c’ est comme ça voilà !

Mon #JustGoOn  gravé sur ma peau prend chaque fois plus de sens . 
Et pourquoi ? punaise la Crevette a le don pour trouver des sujets qui m’ inspirent.

#GrandCruStace   

Ps . . j ai commencé cet article samedi soir en attendant pendant que ma guerrière se faisait opérer . Je croyais l’ avoir perdu car je le fais sur le téléphone . .mais je le retrouve aujourd’hui . … parce-que … c est le moment  😉

L’ exposition universelle Milan 2015

Pour changer je ne vais pas écrire sur un bouquin de Mlle.. ..
Je ne suis pas non plus une blogueuse voyage, mais l’événement et les différentes critiques m’incitent à donner mon avis.
Et certains le savent j’aime donner mon avis, objectif je l’espère , quand c’est bien je le dis…et quand ça l’est moins aussi!

Donc nous avons passé une journée à l’exposition universelle de Milan, grâce aux invitations d’un partenaire. Il faut savoir que le prix de journée est de 39€ adulte et 16€ à partir de 4 ans. Le pack famille est de 99€ pour 2 adultes et 2 enfants (juste l’entrée hein).

Alors dans mon esprit j’avais un mélange de l’expo de 1900 (celle de la tour Eiffel ) et de celle de 1992 à Séville.
On s’attend donc à quelque chose de gigantesque qui va nous apprendre et nous montrer plein de choses nouvelles.

Pour le côté énorme,  effectivement on y est. Sur une journée on a fait, d’après le podomètre environ 15 km. Ce qui équivaut à ce que nous faisions quotidiennement à NewYork en balade!
Certains pavillons sont très très. .treeeees grands et d’autres sont regroupés ensembles.
Pour information  le pavillon de la France, qui n’est pas immense  (jolis jardins ) à coûté 20 M € si j’ai bien compris. ..J’en suis restée  sans voix….

Pour le fond de l’expo,  ben on reviendra je pense. Le thème c’est « nourrir la planète « 

On va donc avoir deux catégories de bâtiments.
Les petits pays producteurs céréaliers et fruits /légumes et les pays plus gros qui devraient donc à mon sens être les principaux acteurs d’une conduite saine de la répartition de la nourriture dans le monde.
Et bien, même sur cette gigantesque foire, les disparités sont visibles. Soit les « petits » producteurs ont moins de poids économiquement parlant, mais les trouver « parqués  » ainsi dans des mini boîtes (jolies hein, mais toutes petites à l’intérieur ). … On est d’accord sur le fait que des pays comme le Togo, le Congo, le Burkina Faso, le Sri Lanka ont autre chose à payer que des algecos de luxe. ..mais tout de même.
Surtout que franchement, j’ai trouvé ces mini expositions très intéressantes car on nous montrait vraiment ce que produisent ces pays : thé de Ceylan, différents grains, fruits artisanat local.
Les « géants économiques « , rangés d’une façon dont la logique m’a échappée, ont construit des bâtiments tous plus beaux les uns que les autres il faut l’admettre. Du bois, des jeux de miroirs, des couleurs, des filets. C’est un peu qui est le plus beau, original ou haut. Je ne sais pas si la notion de développement durable à été incluse dans les cahiers des charges. …
Certains pavillons, comme l’Italie et le Japon, attirent tant de monde qu’il y a jusqu’à 2 h d’attente 😱.
On a donc choisi de faire l’impasse et de visiter ceux pour lesquels l’attente se limitait à 1/2 h. Sachant que le tour se fait en 15 min.
Les informations données à l’intérieur sont en anglais ou italien, et il n’y a aucune personne pour vous guider! Donc si vous ne lisez pas ces langues et bien ce n’est pas gagné!
Petit tour de piste :
– la France : ben c’était une pub pour la Bretagne.  Alors j’aime bien la région. ..M’enfin se limiter à une seule. …Ah ça on a vu les produits « Breizh » et une pseudo boulangerie ( 4 fours ). Très jolie architecture, toute en hauteur et joli potager dans la file d’attente.
– le Qatar : une réplique de palais, et de l’étalage de technologie. Accueil par des hologrammes, tables tactiles montrant que là bas on mange comme en Europe. On grimpe à l’étage par un escalator. Des petites maquettes nous montrent comment le pays produit son eau, nécessaire à sa consommation et à l’hydroculture. La sortie est là aussi un affichage des moyens du pays. …Son et lumières.
– La Russie était une succession d’écrans géants avec un peu de présentation de son artisanat et un roof bar avec une super vue  ( concurrence directe au pavillon américain ah ah ah).
– La Turquie présentait son artisanat aussi de façon succincte. Mais le pavillon était ouvert et très joli donc du coup pas d’attente !
– Le Brésil, à part la structure extérieure et les sculptures maisons à nichoirs /mangeoires,  c’est creux.  On nous présente des tableaux d’affichage,  par vidéo projecteur, pour nous montrer les ressources du pays et comment on devrait faire pour nourrir tout le monde dans une décennie.
Mouai. ..peut être penser à la déforestation etc avant. ..
En fait les gens font 1h de queue pour monter dans le filet géant! Et personne ne s’arrête pour regarder le reste 😟. Pour moi c’est le plus gros flop.

– Les pavillons Népal,  Vietnam et Indonésie ,  même si c’était joli,  m’ont fait penser à une foire d’office de tourisme avec vente de produits locaux à prix européen! Dommage, vraiment.
Bon le Népal on ne lui en tiendra pas rigueur. .même si je ne vois pas le rapport entre la visite du temple et nourrir la planète (bon par contre la cuisine sentait trop bon).
On a fait aussi le Saint Siège. ..euh ben oui. .pourquoi? Inintéressant au possible.
Monaco, qui présentait de façon scolaire les projets de la fondation (franchement ils auraient pu faire mieux ).
La Hollande, avec un choix de food trucks super originaux qui prend le pas sur l’expo.

En fait,  dans certains blocs j’ai eu l’impression soit de prévoir mon voyage de l’an prochain,  soit d’être au milieu d’une compétition  de « celui qui sauvera le monde de la faim en montrant ce qu ‘il sait faire. ..mais ne fait rien « .
Il n’y a aucune interactivité, personne pour vous guider. ..bref on passe rapidos au suivant.

On a testé aussi le « children park « …lieu dans lequel on est sensé se détendre. Euh,  oui c’était sympa. .on doit suivre les animateurs dans des « ateliers « . Mais là aussi si le parent n’explique pas…quel est l’intérêt? 
C’est beau de faire recueillir de l’eau  de la reverser et de la brumiser. ..c’est bien aussi d’expliquer le cycle de l’eau. ..pas le temps il faut aller au suivant !
L’atelier interactif où l’enfant devient un arbre sur l’écran est super sympa  ( j’ai pas compris le lien mais bon c’était rigolo et joli)

A part là ( et encore ),  franchement. ..c’est pas vraiment pour les enfants en  dessous de 7/8 ans parce que niveau compréhension des enjeux c’est pas simple et les temps d’attente. ..mieux vaut aller chez Mickey.
Mlle était contente de visiter. ..mais c’est une accroc à la visite de musées et bâtiments en tout genre.

L’usine Lindt était intéressante,  surtout après avoir vu et lu « Charlie et la chocolaterie ». Évidemment c’est un gros coup de pub, mais intéressant. …et non nous n’avons pas acheté du chocolat 😂

Reste la nourriture,  le fil rouge.

Alors là,  visiteur prépare ton portefeuille. …il y a des food trucks,  des resto,  des vendeurs de glace partout. 
Genre pas le truc à l’opposé du concept , hein, la glace Miko 😰
On a mangé chez les hollandais,  au pays de Van Gogh  ( hé hé )..sur le pouce. Vu le prix du mini truc . On a goûté au Nutella bar concept. ..avec 30 min pour une crêpe mais bon fallait. Et au moins ça cale!
En revanche,  on a dîné à Uruguay Natural, parce que l’Argentine y avait vraiment trop d’attente pour manger debout.
Là franchement,  je me suis régalée. Je ne suis pas une carnivore, mais le menu avec fromage fondu, trio de viande et dessert. .ben ça vaut les 60€ ( et ouaiiiiiiiiiiiiiiiiiii ).Déjà attirée par le pays. ..je me vois bien y aller!

Ah oui,  j’allais oublier. ..le site ferme à 23h. ..et certaines « attractions  » sont fermées à 21h. …

Je reste donc mitigée suite à cette sortie.  Nous avons fait plus de 3 h de route « juste pour ça « !
Évidemment,  ce ne pouvais pas être aussi magique que celle de 1900 qui présentait de grandes découvertes.  Et ce surtout à l’heure d’internet.
Mais le fond du thème est survolé et j’en suis ressortie comme si j’avais visité une immense foire agricole du tourisme.
Je comprends maintenant pourquoi les médias n’ en parlent pas et certaines critiques peu positives.
Ce n’est pas non plus un voyage familial,  même si il y a prêt de poussettes. .il y a des endroits avec escaliers et peu de choses attractives pour les bambins.

Bref,  à  refaire …ben non en fait.

A noter : La prochaine aura lieu à Dubaï  en 2020. ..bon un peu loin pour une journée quand même. …

Sur ce, je vais manger mon bouillon parce que à Milan. ..on mange bien 😉

http://www.expo2015.org/fr/index.html?packedargs=op=changeLang

http://expo2020dubai.ae/fr/theme

caronelo

Mini cahiers de vacances

Ça y est les enfants sont en vacances. …mais du coup il faut trouver à les occuper sagement 🙂
Ici,  Mlle adore lire. ..Elle dévore et dévore en ce moment…surtout quand il fait une chaleur intenable même à la piscine.
Alors pour lui changer les idées  tout en n’oubliant pas les acquis de l’année scolaire on a acheté les fameux cahiers de vacances.
Je lui ai choisi plusieurs modèles.
Il y aura le grand format que vous connaissez tous pour aller chez mamy. ..Histoire de pas rester toute la journée devant la télé  ….
Je lui ai aussi trouvé  des mini livres qui vont mêler énigmes,  histoires et divers jeux tout en faisant réviser.
Ces petits modèles nous ont été très utiles quand nous sommes partis en vacances.  A l aéroport,  dans l’avion, à  l’hôtel. Nickel dans le sac à dos.
Cette année, fait du hasard  les 4 volumes  ont été édités  par « Hachette Education ».

Mlle à donc pu résoudre des énigmes avec les « Petites enquêtes trop chouettes ».
Elle a pu suivre l inspecteur au fil de l’histoire. Des questions sont posées tout au long du déroulement de l’enquête. Une petite  « loupe » sert de correcteur pour laisser entière autonomie au lecteur.

Le deuxième opus était « Petites énigmes trop malignes « .
Il contient des énigmes,  des jeux type labyrinthe,  quiz,  mots codés et des mini enquêtes axées sur l’observation et la déduction. L’enfant reste autonome dans la lecture et la prise en main des exercices. Chaque jeux est indépendant des autres.

Le troisième mini format  est un de mes préférés :  » petits jeux de mots trop rigolos « . Pour Mlle je lui prends une classe au dessus,  vu son niveau de lecture! !! Le principe reste le même,  à savoir des jeux types mots croisés, mystères, observation, anagrammes etc.
Ce livret est plus scolaire et se découpe en chapitres orthographe, conjugaison, grammaire et vocabulaire  tout en restant ludique.

Enfin, le dernier qui accompagnera Mlle pendant l’été  est le cahier « Hachette vacances  » basique. Celui-ci permettra de réviser simplement les matières vues cette année. Au programme  donc, Français, Maths, Anglais, Histoire Géographie et Sciences.
A l’intérieur les parents trouveront un livret explicatif pour les aider à utiliser le cahier.

Il ne s’agit pas de remplacer les vacances par l’école!  Mais, tout en jouant et en lisant on fait travailler sa petite tête !

Mlle,  comme je l’ai déjà dit est une fan de bouquins. …donc les cahiers de vacances ne sont pas pour elle ni un travail ni une punition.  Et, il ne faut surtout pas que ce soit le cas.
Je l’associe dans le choix des livres et donc pour les vacances aussi !
Chaque éditeur a sa façon de présenter et d’amener à  la révision.
Le rythme aussi est à  adapter à l’enfant. Mlle peut un jour faire  4 pages à  la maison,  et s’amener les mini jeux en pic nic une autre fois où bien rester quelques jours sans rien faire à ce niveau 😉

Donc à  vous de choisir ce qui vous plaît le plus. ..et surtout celui avec lequel votre enfant se sent le plus à l’aise.

Sur ce…on va se faire une petite page de jeux ;);););)

Pour aller plus loin:

http://www.parascolaire.hachette-education.com

image

image

image

caronelo