Le club des baby-sitters

Cela fait un moment que je ne suis pas passée ici !

Cette fois ci , j’ai demandé à Mlle de participer à l’élaboration de ce petit billet. Vu l’allure à laquelle elle lit et relit ses bouquins, il devenait évident qu’elle me fasse le résumé et me donne son avis.

Nous avons donc choisi pour commencer la série   » le club des baby-sitters «  écrite par Ann.M.Martin.  aux éditions Gallimard Jeunesse / Folio Junior.

Cette petite collection compte 9 opus, dans la nouvelle présentation, en format poche.

Vous pouvez les retrouver sur le site http://www.gallimard-jeunesse.fr

Les livres sont indiqués pour la tranche 9/13 ans et comptent environ 140 pages.

Résumé de Mlle 

Il s’agit des péripéties  de 7 copines qui ont créé un club de baby-sitting. Ainsi, Carla,  Lucie, Kristy, Claudia, Mary-Anne, Mallory et Jessica vont vivre des aventures pendant leurs missions de garde d’enfants.

Par exemple, il va leur arriver de perdre un enfant alors qu’elles sont dans la maison de Carla. Elles vont devoir résoudre l’énigme de cette maison et de ses passages secrets pour le retrouver. 

Dans un autre tome, Lucie et Mary-Anne gardent les frères de Mallory,  une semaine au bord de la mer. Lucie va tomber amoureuse du maître nageur posté à la plage. Mais Mary-Anne ne voit pas cette idylle d’un bon oeil….

Mais sinon, Mlle as tu aimé  ces livres?

– oui beaucoup,  j’ai dévoré les 9 tomes et j’attends le 10 ème  avec impatience, pour début Mai.

Les aventures qui arrivent aux filles sont vraiment marrantes.  

Par exemple,  quand elles sont chez Kristy et quelles mangent à côté de la piscine. A un moment, Carla, Lucie et Claudia s’en approchent …et tombent dedans ..hihihi.

Les histoires sont simples, vivantes , faciles à lire, pétillantes et pleines d’humour.

   

Voilà donc une jolie série à offrir à vos enfants qui savent lire seuls et qui amiens les aventures type club des 5 etc.

😁

Publicités

La famille Motordu

Décidément,  les thèmes de dame CrevettedOdouce m’inspirent !
Bon, facile de trouver de quoi dans la bibliothèque de Mlle.

J’ai donc ressorti les albums de la famille #Motordu.
Non , pas mes albums de famille hein….nous c’est juste « tordus »..,pas les mots..quoique la Blonde est capable de vous sortir des phrases mythiques du genre : « elle a de belles filles cette fesse !  » ou « j’ai les touches qui se cuissent ».
Si si  je vous assure tout est possible avec une blonde non concentrées  😁
Bref je m’égare encore!
En même temps..écrire un pseudo article un vendredi de pont….après barbeuc et rosé. ..

Allez on se concentre. ..!

Donc commençons par le commencement. ..

Pef, auteur illustrateur de génie  à réussi à  enseigner l’humour aux enfants avec les péripéties du « PRINCE DE MOTORDU ».

Le premier opus se nomme ainsi  » LA BELLE LISSE POIRE DU PRINCE DE MOTORDU » éd.  Gallimard Jeunesse.

Vous avez donc compris que ce cher petit Prince et sa famille ont un léger souci avec les mots.
L’auteur nous amène donc dans le royaume du Prince  qui vit dans un chapeau, joue aux tartes , élevait des boutons etc….
On pourrait croire que l’alcool aidant. ..mais non ce n’est pas moi c’est Pef  ( oui je balance!).
Ce cher Prince va donc partir à l’aventure pour chercher une épouse à bord de sa toiture de course.
Fatalitas. .et heureusement. …ben oui il s’agit d’un bouquin pour enfants, il va rencontrer une belle jeune fille blonde aux cheveux longs  ( non ce n’est pas moi le modèle. ..le livre est sorti en 1980 et…non rien).
Cette jolie princesse Dezecolle est évidemment institutrice.
Le Prince va donc passer par la case école pour soigner ses « mots de tête ».

La suite on l’a deviné mais je ne vous la livrerais pas comme ça !
Vous zavez qu’à acheter le livre!

Après avoir bien rigolu en lisant cette belle lisse poire. …Les enfants pourront passer au « prequel » ..et oui Pef était un précurseur déjà !
Ou comment le Prince est devenu un Motordu !

Voici donc « LE PETIT MOTORDU « .
Le futur roi  est issu d’une famille chez qui on parle ..je vous le donne en mille. ….en mots tordus!
Le petitou comencera son apprentissage du langage comme il faut. Enfin comme il faut
mais pas pour sa famille.
Quand il appelera son père « papa » au lieu de « tata »..je vous dis pas la tronche du Roi!
Désespéré ses parents l’emmènent en balade. .le croyant salade ils lui montrent les bâches et boutons ….MAIS RIEN !  Le petit continue d’appeler un canard et non cafard!
A bout de nerfs,  ses parents l’enferment dans sa chambre avec des chapeaux  ( ok ce n’est peut être pas trop bienveillant mais…).
L’ enfant miraculeusement se soignera de son langage pratiquant l’art thérapie. Et en construisant un château de chapeaux.
Et voili voilu le Prince de Motordu était enfin …tordu.

J’ai lu les histoires du Prince en Primaire et cela coulait de source de les acheter à Mlle. Le titre est même recommandé par l’éducation Nationale  pour le cycle 2 en école primaire  (ce1 ce2). Ce sont de bons albums humoristiques et super bien illustrés qui permettent à l’enfant de prendre du recul sur le langage.
Et oui c’est quand même drôle  d’habiter dans un chapeau, de rouler en toiture et de manger des petits bois  ! L’apprentissage du vocabulaire est du coup assez ludique et plutôt interactif.
Le 2eme opus, est plus fourni en expressions et références littéraires que l’enfant aura rencontré dans sa scolarité.

image

Pour compléter cette lecture,  il existe un jeu de vocabulaire aux éd. Nathan : LE JEU DU PRINCE DE MOTORDU

Un jeu de plateau  en 3D pour s’amuser avec les mots et découvrir l’univers du Prince de Motordu. L’enfant lance le dé rond dans le château… Par quelle porte va-t-il ressortir ? Porte 1 … C’est le jeu des initiales : l’enfant doit trouver quelque chose qui vole et qui commence par F… Porte 2… C’est le jeu des syllabes : il faut trouver un nom d’animal qui contient CHA ou CA… Porte 3 : C’est le je des rimes… Porte 4 Le jeu du max des mots ! Chaque défi relevé permet de remporter des cartes récompenses avec des mots tordus. De 2 à 4 joueurs.

Franchement, un jeu très sympathique qui nous a donné de bons fous rires.

image

Vous avez de quoi faire maintenant : des histoires à lire  seul ou en famille,  ou un jeu pour s’amuser tous ensemble.

Le maître mot est « tordu »….mais au final  ce n’est qu’une façon de boire euh voir…

Et merci encore Séverine et au projet #GrandCruStacé

 

 

 

En mouvement. ..alors #Go pour une sélection de 3 livres

Ou là là. .. mais cela fait un bon moment que je n’ai rien publié par ici.
Les lectures de Mlle filent à une telle allure que j’ai du mal à suivre !

Mais ouuuuf !  Ma copine @crevettedodouc et son challenge #GrandCruStacé m’ont redonné l’envie.
Donc ma petite participation se fera au travers de trois petits albums qui se rapprochent du thème #Go.

Mais #Go. ..c’est quoi ?

Pour ma part ça représente le mouvement. Mais pas juste bouger. Le fait d’avancer!
Oui c’est pareil ! Non ?
Non! Pour la blonde ce n’est pas pareil !
On peut avancer et avoir son cheminement personnel sans se lever les fesses du canapé hein!
On peut avancer un pied devant l’autre et rester cloisonné dans sa petite tête !

Punaise..me voilà dans la psychologie de blonde !

Bref vous voyez le truc? ..tssttssttss..Celui que j’entends au fond dire qu’il comprend pas…je lui propose une séance gratuite avec Drcaro (ou Dr Jones  pour ceux qui savent)

Je m’égare,  je m’éloigne du sujet…encore une histoire de mouvement. 
Un besoin chez moi …être dehors..ne pas rester statique au risque de se perdre.

….re ..punaise blonde inside qui recommence 😆

Et si je parlais bouquin hein ?…..

image

⚪Le premier titre qui m’est venu est DANS LES BASQUETTES DE BABAKAR QUICHON d’Anais Vaugelade, aux éditions. .L’école des loisirs.

Donc, Babakar QUICHON. .comme son nom ne l’indique pas est un cochon.
Et ce cochonnet tout mignon,  possède  une super paire de basquettes. ..rouges qui le rendent ultra mega rapide !
C’est marrant là tout de suite ça me fait penser à quelqu’un ces chaussures rouges. ..bref. ..retournons à nos moutons… euh cochons.

Notre petit ami rose fait donc une course avec toute sa famille de runners. ..bref il est bon pour twitter lui…
On le verra donc …se dépasser grâce à ses pompes .
Je ne peux en dire plus car, il s’agit d’un album de la collection « minimax » donc pas très épais mais suffisant pour des grandes sections et CP. Idoine envie de lire et son histoire qui forme une boucle permet à l’enfant d’avoir des repères de lecture.
Finalement,  Babakar nous invite à nous bouger. ..grâce à ses basquettes. …ou juste parce qu’il croit en lui.

Et hop, la transition avec mon 2 ème choix (je m’épate toute seule).

⚪JE VAIS Y ARRIVER de C . Alexander  aux éd. Milan.

Un petit album, tout mignon mais qui m’a été très utile à un moment donné.  Mlle ne supportant pas de ne pas arriver à faire quelque chose était du genre à baisser les bras…

L’histoire est celle d’Émile un élève qui doit écrire une carte d’anniversaire. Mais…il n’y arrive pas. Ses lettres ne se forment pas correctement. Il a honte de demander de l’aide. Trop peur que ses camarades se moquent de lui….
Mais évidemment,  un camarade bienveillant va le faire changer d’avis et il verra que ben..il est pas le seul dans ce cas, et que de demander n’entraîne pas de moquerie, bien au contraire.
Il va donc travailler et réussir sa jolie carte.

Au travers de cet album on croise donc, la solidarité,  le persévérance et le travail. Nul n’est parfait, chacun à son rythme grandit, apprend et réussi.
Un joli petit bouquin pour les 5 ans et plus….pour ceux qui se questionnent.

Le rapport avec #Go ?  Avancer. …persévérer. .toujours un mouvement, même si celui ci n’est pas physique !

Et mon troisième. …ah celui là….je l’aime beaucoup car l’auteur Mario Ramos est un de mes favoris.
Évidemment, toujours pour les éditions  l’école des loisirs collection « Minimax ».

LE CODE DE LA ROUTE  va donc reprendre, en images, le fil conducteur de l’histoire du Petit Chaperon Rouge. ..mais à sa façon.

La petite mouflette vêtue de rouge part donc en vélo voir Mère-Grand dans la forêt.
Sur son chemin , des panneaux  » attention … » pour la prévenir de ce qu’elle va croiser.
Je ne peux résumer sans dévoiler les rencontres. .donc il vous faudra le lire !
Mais ce petit album est super sympa à  découvrir en duo…. à l’enfant de deviner ce qui va se passer après que Mlle Chaperon ai rencontré le panneau triangulaire.
Les illustrations sont toujours aussi belles et pleines d’humour.

Nous sommes toujours dans le thème du #Go. .. simplement le mouvement , les mouvements. .la route et ses dangers ou rencontres …

Voilà voilà. …en espérant que cela vous donnera envie de vous mouvoir vers une bibliothèque,  une librairie pour y retrouver tous ces auteurs et faire la lectures aux zenfants sages et turbulents.

Merci encore à ma #crevettedodouce  pour l’impulsion et le #Go de démarrage !
Retrouvez dans son mode aquatique et merveilleux http://www.crevettedodouce.com

image

Et surtout n’oubliez pas bougez..mangez. ..vivez !

#JustGoOn

PS. …et celui qui me dit à qui les chaussures rouges m’ont fait penser. ..a gagné. …un bisou😂

LE GRIMOIRE DE MAL – DESCENDANTS

A la rentrée , nous avons pu voir le film « Descendants » de Disney.
Je vais d’abord résumer le film pour en venir au fameux grimoire ! 
Article deux en un ! Mais que je suis efficace !!

Bref, le film donc !

Il s’agit des aventures des enfants des héros bien connus de notre enfance.
Les héritiers des sorcières, reines maléfiques, voleurs ou autres méchants sont condamnés à  vivre sur l’île de l’oubli.
Mais pour son couronnement le prince Ben,  fils de la Belle et de la Bête  (belle gueule et sans poils hihi ) demande à  ce que les jeunes descendants maléfiques soient acceptés au lycée d’Auradon.
Évidemment, Maléfique va en profiter pour missionner les rejetons et assouvir sa vengeance. …brr la vilaine pas belle tiens!

Jay, fils de Jaffar, Carlos fils de Cruella, Evie, fille de la méchante reine de Blanche Neige  et Mal, fille de Maléfique  vont donc devoir s’adapter à un monde de gnangnantise .

HA!

Et là je vous laisse sur votre faim! Bon le scénario reste celui d’un téléfilm pour ado! Amour naissant,  jalousie et sortilèges vont agrémenter cette histoire !

image
Grimoire de mal

LE GRIMOIRE ALORS !

Donc comme son nom l’indique il s’agit d’un livre de sortilèges.
Et pas n’importe lequel hein ! C’est juste celui de Maléfique. ..LA Maléfique de la Belle au bois dormant ! La reine des méchants quoi!  Bon sauf que depuis que j’ai vu le film du même nom…
Je ne la vois pas pareil…mais revenons à nos moutons  (pas celui qui écrit des histoires hein…salut @Freezystoryzzz ).
Ce livre contient donc des super formules magiques et autres sorts.
Vous allez pouvoir avoir une bonne haleine, des amis  (sauf si la formule tic tac ne fonctionne pas), avoir de beaux cheveux ou au pire devenir invisible …

image
Grimoire

⤴là je suis sympa avec vous, parents. ..je vous donne des supers trucs de nanny. .mouhahaha (je vais lancer un blog de conseils 😂)

Le grimoire ne contient évidemment pas que des sortilèges. ..il a été annoté par les héritiers maléfiques,  tout au long de leur périple à  Auradon.
Mal et ses compagnons vont nous livrer leurs émotions,  avis et trucs en tout genre.
Ainsi, le lecteur va revivre les aventures du film mais du côté des personnages,  de l ‘intérieur de leurs pensées les plus intimes.

Bon, mais on en pense quoi ici ?

Mlle est fan ! C’est elle qui l’a choisi hein! Elle s’amuse avec ses copines à jeter des sorts et a commenter les écrits des ados.
Et oui,  à  8 ans et demi on est dans la pré pré adolescence 😁
Pour ma part, je trouve cela rigolo . Ce n’est pas un livre de lecture classique, surtout au premier abord.
Mais quand on s’y penche de plus près , on retrouve dans les commentaires des ados rebels, de jolies pensées et des vraies marques d’amitié.
Les héros se laissent des messages et se répondent tout au long des pages, comme on le faisait sur nos agendas au collège. .. Attention, le premier qui me dit que je suis vieille je lui jette un sort !  On n’est pas sur Twitter hein.

Donc, si vous êtes fan de Disney  de ses héros et que vous vouliezsavoir ce qu’ils sont devenus et bien, parcourez le « GRIMOIRE DE MAL » et regardez « DESCENDANTS  »

image

PS : je signale, au cas où ‘ que j’ai écrit ce billet, sous la torture delà chaîne du Père Noël. ..Hohoho

Réf.

« Le Grimoire de Mal  » aux éditions Hachette Jeunesse.

caronelo

Zarf le troll – Barouf chez les fouines.

Ma chère petite Mademoiselle avalant les livres plus vite que je ne les achète , j ai dû passer à un format un peu plus gros. Ceci dit, je ne suis pas sûre que sa passion dévorante  en soit vraiment ralentie

Je n’ai pas choisi moi – même ce livre. Notre ami, le « Journal de Mickey « , nous y a aidé en incluant un livret du 1er chapitre ! Ma petite lectrice m’a donc demandé de lui ramener cet opus.
Le résumé ne m’aidant pas trop sur la difficulté de lecture,  j’ai tout de même demandé conseil à mon libraire préféré.

« Zarf le troll » , de Rob Harrell, est un livre pour les enfants de 8 à 10 ans je dirais. Il est sorti aux éditions du Seuil.
Il est conçu de chapitres assez cours, mélangeant textes et illustrations type BD. Un peu dans le style du « Journal d’un dégonflé « .

Il pourra donc plaire aux lecteurs accomplis et même aux « réfractaires  » à  la lecture traditionnelle. Le format de 280 pages passe facilement grâces aux incursions imagées tout au long de l’histoire.

image

Mais venons en au fait ! Ça raconte quoi?

Zarf est un jeune troll qui vit au Royaume de Pagagne! Un joli petit bled peuplé de créatures et personnages que nous avons souvent croisés dans les histoires enfantines.
Bon ce n’est pas non plus « the descendants «  ! Il y a certaines références, c’est tout. .mais c’est parfois marrant.

Donc , Zarf est un troll, avec les oreilles tombantes et du poils aux pattes. Pas celui que l’on croise sur les réseaux sociaux. Quoique, en y repensant, certains sont sûrement issus de la même génétique. ….# troll. Bref.

Notre héros ou presque va donc à l’école et vu son statut il n’est pas la coqueluche du lycée.
Ah oui?  Ben oui. ..franchement,  avant lui il y a quand même quelques strates de personnages, hein..dont les princes et princesses.
Ses meilleurs amis sont un cochon et le fils du fou du Roi. Et son meilleur ennemi…je vous le donne en mille…le Prince Roquefort!

Nous allons donc suivre notre jeune ami dans son périple au collège (quelle période pourrie décidément ). Mais surtout le voir partir combattre les farfouines  (des fouines géantes et
hargneuses) pour libérer le Roi. Les situations étant parfois cocasses , on se demande comment la petite troupe va s’en sortir.
Pour le savoir et bien il va falloir lire le bouquin. ..je vais pas tout vous raconter… Non mais!

Bon alors, c’est bien comme histoire?

Mademoiselle, au moment où j’écris, accroche bien et en est déjà à la moitié  cri de douleur du porte monnaie . Elle trouve ça drôle  ( ouf tant mieux ).

Pour ma part,  je trouvé ça assez divertissant,  même si les encarts BD ne sont pas ma tasse de thé. Le fil rouge est simple et on peut s’identifier au personnage  ( je ne parle pas d’épilation là ) car il n’est pas le plus beau, il fait des bêtises etc.

Donc, ben oui c’est pas mal et ça change un peu des histoires gnangnan de fifille ( pas celles que je lis hein…c’est pas pour les enfants ).

image

caronelo

Cochon,Cochon et Cie

Aujourd’hui,  en allant jeter notre tri de papier, nous avons trouvé à côté de la poubelle ce joli petit livre.
Un livre en liberté. .et bien hop il vient chez nous.
Il s’agit d’un vieux titre , et le livre sent le vieux papier. J’adore !

« Cochon,Cochon et cie », de Tony Rossi,  aux éd Seuil, est donc un petit livret de moins de 30 pages destiné aux enfants à partir de 5 ans.
La lecture est rythmée par de jolies illustrations et facile pour les débutants.

L’histoire est une reprise du conte des  » 3 petits cochons », mais modernisé.
En effet, la scène de départ se tient dans une ville et un immeuble de 39 étages!
La suite reste identique avec le cochon qui construit sa maison de paille et se fait manger, puis au tour de celui à la maison de bois.
Le 3 ème,  est toujours le plus malin, avec sa maison de briques. Il fait donc enrager le loup.
Il se montre donc beaucoup plus malin, en allant plus tôt que lui au marché  et au verger. Il arrive même à l’effrayer, ce qui rend le carnivore furieux .
Le petit héros tout rose, fini donc par faire cuire le loup et le manger!

Je ne me souvenais pas d’ailleurs que le dernier porcelet avalait le loup, nourrit de cochonaille!
Mais il existe tellement de versions  du conte qu’à la fin on s’y perd. Et la maison Disney nous a vendu une histoire assez édulcorée puisque personne n’y est dévoré.

La morale n’est pas mal non plus, puisque sieur Cochon le malin, regrette sa vie, anonyme, à la ville car comme il n’y a plus de loup, la campagne est bientôt envahie…
Serait – ce un rappel de l’utilité de chaques maillons de la chaîne alimentaire ? On peut le voir comme ça,  ou pas .

Mlle à lu ce petit récit en 10 minutes,  mais du haut de ses 8 ans, c’est une lectrice passionnée et avertie.
A mon sens, cette histoire est destinée aux enfants de fin de maternelle et CP, qui commencent à lire seuls.
Le fait de connaître le conte les aidera à appréhender la lecture autonome.

Ce petit bouquin, va donc recouvrer sa liberté à la bibliothèque de l’école,  dès demain, afin d’être partagé avec d’autres écoliers.

Vive la rentrée!
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Les_Trois_Petits_Cochons

image
Livre enfant

image

Bonne lecture!

caronelo

Livres d’activité

En passant dans le rayon livres d’activités de mon supermarché préféré, je suis tombée sans trop me faire mal,sur ces jolis petits carnets.
Parce qu’il faut dire qu’il est difficile d’échapper aux licences princesses et reines de tout et n’importe quoi. ….
Autant  sur un coloriage passe, mais la Reine Elsa sur un cahier pour faire travailler les méninges. … .bref délivrez moi!
Donc, je viens de découvrir la collection  : « L’enfance de l’Art » de  chez Piccolia.

Alors,  mais qu’est ce qui a bien pu m’attirer l’oeil  ?
Les couleurs évidemment,  et la simplicité. ..décidément on se refait pas.  M’enfin pour un cahier dédié aux enfants je trouve que c’est le plus important.

Déjà, donner envie d’ouvrir le bouquin.
Les couvertures sont donc colorées, non sans rappeler l’émission fétiche de Mlle « art attack  de Disney « ….ben oui quand même hein. ..on regarde un peu la télé aussi..
Le titre,  est direct : le nom du peintre.
Il y a le choix entre Van Gogh, Miro, Michel-Ange,  DeVinci, Dali, Picasso.
L’illustration principale résume l’oeuvre de l’artiste, avec des inserts en relief. 
Déjà,  rien que ça. …la vue et le toucher sont sollicités.

Mais ouvrons donc ce carnet.
Vu que Mlle vient de me piquer celui de Miro,  nous allons explorer Van Gogh.
Nous avons donc des titres simples, de petits paragraphes explicatifs courts et directs. Les illustrations sont annotées.
On apprend donc qui est Vincent,  où il a vécu, pourquoi il a peint d’une certaine façon à ses débuts, ce qu’est l’expressionnisme et pourquoi c’est le Dieu des peintres  ( bon ok je m’emporte. ..enfin pas tant que ça. ..le père de l’expressionnisme c’est quand même lui)…
On voit ses différents tableaux, ses amis, sa vie.

Mais, me direz vous,  il n’y a que de la lecture?
Non, quand même! Ouf!
Mlle bien que très intéressée du haut de ses 8 ans, à  l’art,  elle reste une enfant. Donc il faut qu’elle bidouille! 
Et quoi de mieux que des autocollants pour ça! !!!
Donc chaque double page explicative contient un petit encart sur lequel il faut soit dessiner comme le peintre,  soit coller les étiquettes fournies.

Alors?  On en achète ou pas ?

Ces jolis petits carnets permettent de survoler l’oeuvre et la vie du peintre. Il s’agit d’une initiation qui va occuper vos enfants quelques temps ( 1h au plus parce qu’il faut dessiner ).
Mais j’aime beaucoup le principe,  surtout si il est accompagné d’explications. 

Mlle à déjà travaillé sur Miro au centre aéré et elle connaît Van Gogh depuis notre visite au MET de New York.
Elle a vite lu la biographie et collé  les images..mais du coup doit plus se concentrer pour effectuer le dessin demandé. Et ça, ce n’est pas du luxe.
Ça nous permet de gagner du temps sur le sacro saint « je peux regarder la télé?  » et en même temps d’exercer son imagination  (comme si elle en avait besoin. .mais. ….)
Donc,  pour 4,70€ (prix de chez Édouard ) j’ai une jolie bibliographie d’un peintre célèbre et une bonne heure de tranquillité. …franchement,  comme dirait l’autre. .. »j’achayte! « 😉

image

image

caronelo

La cabane Magique

Pour mon premier article,  je vais commencer par le fil rouge des lectures de Mlle.
Depuis l’an dernier, ma Mlle, qui a 7 ans et demi, lit la série « La Cabane Magique » de Mary Pope Osborne,  aux éditions Bayard Poche.

C’est une série de petits livres (75 pg pour les premiers mais écrits assez gros), qui se suivent mais peuvent être lus indépendamment les uns des autres.

Ainsi nous partons vivre les aventures de Tom et sa soeur Léa,  qui ont découvert une cabane ( magique vous l’aurez compris), dans le bois près de chez eux!
Cette cabane, remplie de bouquins en tout genre va les emmener dans des lieux mythiques comme New York,  les plaines d’Amérique, l’Australie.  Ils vont aussi traverser les époques ( antiquité,  préhistoire, Renaissance) et rencontrer des personnages mythiques (Arthur, Lincoln, Houdini. ..).
Tom et Léa devront découvrir pourquoi eux seuls ont accès à cette cabane bibliothèque,  et des missions leurs seront confiées!

Mlle aime bien cette série,  car c’est écrit simplement,  les chapitres sont courts et il y a des illustrations de qualité. Les aventures sont regroupées par 4 ou 5 épisodes ( mais on n est pas obligé de les lire pour tout comprendre car chaque aventure est indépendante).
Le fait d’avoir une mission à remplir donne un attrait supplémentaire à la lecture.

Les aventures de Tom et Léa nous servent parfois de point de départ à une discussion. Certains épisodes sont en rapport avec ce qui est étudié à l’école, ce qui ancre la lecture dans la réalité.
Par exemple,  cet été nous partons à New York.  Et bien il y a 2 épisodes qui se passent dans cette ville majestueuse!  Mlle à donc hâte de découvrir Central Parc en vrai!

Mlle étant une dévoreuse de bouquins,  elle les lit en avance mais nous relisons les épisodes le soir avant le coucher. ..Ceci nous permet de découvrir ses lectures et de répondre à ses questions au cas où. ..

Le pont fort de ces histoires,  pour ma part est que ce n ‘est pas trop « gnangnan », assez fluide à lire pour un lecteur débutant, mais pas trop facile pour un lecteur avancé.  Pour un enfant de ce1/ce2 cela me paraît idéal.

Venez donc découvrir les aventures de Tom et Léa au sein de leur Cabane Magique!

image

<http://www.bayard-editions.com/nos-auteurs/mary-pope-osborne