Le Père Noël a envie de faire pipi

En farfouillant dans les vieux livres de ma Mademoiselle,  j’ai retrouvé ce joli petit album. On arrive dans le thème, avec les catalogues déjà reçus. ..alors pourquoi ne pas offrir un cadeau en avance?

« Le Père Noël a envie de faire pipi « , de Nicholas Allan, est édité chez Gründ.

C’est un livret d’une quinzaine de page qui va nous emmener vivre la tournée du Gros Bonhomme rouge et blanc.
Au travers de jolies illustrations,  nous allons donc apprendre à compter tout en suivant l’histoire rigolote.
Ben oui , notre barbu préféré a une envie de faire pipi qui ne fait que s’accroître !
Pour cause, il a bu dans chaque maisonnée, des Milk-shake, des jus, du thé. ….
Moi rien qu’à compter tout ça. ….je ne peux pas me retenir. ..bon allez un petit effort.

Le Père Noël  va-t-il pouvoir distribuer ses cadeaux?
Comptons les donc avec lui afin d’être sûrs qu’il n’en a pas oublié!

Une jolie petite histoire toute simple, comme je les aime, pour les enfants les plus jeunes.

Mademoiselle l’a eu à  sa deuxième année de maternelle et l’avait relu avec plaisir avec toute sa classe !

Les illustrations sont colorées et permettent à l’enfant d’associer le chiffre dans ses différentes écritures et le nombre d’objet auquel il se rapporte.
Ainsi,  chaque page correspond à une maison de 1 à 10. Et dans chacune de ces maisons, nous aurons le nombre correspondant de boissons puis de cadeaux.
Le vocabulaire de l’enfant aussi s’enrichit avec les types de boissons et de cadeaux bien dessinés.
On peut donc aussi, dans une pause de l’histoire,  faire nommer les objets à bambino!

image

Voilà donc un petit conte/compte sympa sans prise de tête que votre chère tête blonde  (ou brune, ou rousse hein) pourra découvrir avec vous puis sans vous. .comme les grands.

Sur ce. ..je pars éliminer mon thé 😉

image

caronelo

Zarf le troll – Barouf chez les fouines.

Ma chère petite Mademoiselle avalant les livres plus vite que je ne les achète , j ai dû passer à un format un peu plus gros. Ceci dit, je ne suis pas sûre que sa passion dévorante  en soit vraiment ralentie

Je n’ai pas choisi moi – même ce livre. Notre ami, le « Journal de Mickey « , nous y a aidé en incluant un livret du 1er chapitre ! Ma petite lectrice m’a donc demandé de lui ramener cet opus.
Le résumé ne m’aidant pas trop sur la difficulté de lecture,  j’ai tout de même demandé conseil à mon libraire préféré.

« Zarf le troll » , de Rob Harrell, est un livre pour les enfants de 8 à 10 ans je dirais. Il est sorti aux éditions du Seuil.
Il est conçu de chapitres assez cours, mélangeant textes et illustrations type BD. Un peu dans le style du « Journal d’un dégonflé « .

Il pourra donc plaire aux lecteurs accomplis et même aux « réfractaires  » à  la lecture traditionnelle. Le format de 280 pages passe facilement grâces aux incursions imagées tout au long de l’histoire.

image

Mais venons en au fait ! Ça raconte quoi?

Zarf est un jeune troll qui vit au Royaume de Pagagne! Un joli petit bled peuplé de créatures et personnages que nous avons souvent croisés dans les histoires enfantines.
Bon ce n’est pas non plus « the descendants «  ! Il y a certaines références, c’est tout. .mais c’est parfois marrant.

Donc , Zarf est un troll, avec les oreilles tombantes et du poils aux pattes. Pas celui que l’on croise sur les réseaux sociaux. Quoique, en y repensant, certains sont sûrement issus de la même génétique. ….# troll. Bref.

Notre héros ou presque va donc à l’école et vu son statut il n’est pas la coqueluche du lycée.
Ah oui?  Ben oui. ..franchement,  avant lui il y a quand même quelques strates de personnages, hein..dont les princes et princesses.
Ses meilleurs amis sont un cochon et le fils du fou du Roi. Et son meilleur ennemi…je vous le donne en mille…le Prince Roquefort!

Nous allons donc suivre notre jeune ami dans son périple au collège (quelle période pourrie décidément ). Mais surtout le voir partir combattre les farfouines  (des fouines géantes et
hargneuses) pour libérer le Roi. Les situations étant parfois cocasses , on se demande comment la petite troupe va s’en sortir.
Pour le savoir et bien il va falloir lire le bouquin. ..je vais pas tout vous raconter… Non mais!

Bon alors, c’est bien comme histoire?

Mademoiselle, au moment où j’écris, accroche bien et en est déjà à la moitié  cri de douleur du porte monnaie . Elle trouve ça drôle  ( ouf tant mieux ).

Pour ma part,  je trouvé ça assez divertissant,  même si les encarts BD ne sont pas ma tasse de thé. Le fil rouge est simple et on peut s’identifier au personnage  ( je ne parle pas d’épilation là ) car il n’est pas le plus beau, il fait des bêtises etc.

Donc, ben oui c’est pas mal et ça change un peu des histoires gnangnan de fifille ( pas celles que je lis hein…c’est pas pour les enfants ).

image

caronelo