Cochon,Cochon et Cie

Aujourd’hui,  en allant jeter notre tri de papier, nous avons trouvé à côté de la poubelle ce joli petit livre.
Un livre en liberté. .et bien hop il vient chez nous.
Il s’agit d’un vieux titre , et le livre sent le vieux papier. J’adore !

« Cochon,Cochon et cie », de Tony Rossi,  aux éd Seuil, est donc un petit livret de moins de 30 pages destiné aux enfants à partir de 5 ans.
La lecture est rythmée par de jolies illustrations et facile pour les débutants.

L’histoire est une reprise du conte des  » 3 petits cochons », mais modernisé.
En effet, la scène de départ se tient dans une ville et un immeuble de 39 étages!
La suite reste identique avec le cochon qui construit sa maison de paille et se fait manger, puis au tour de celui à la maison de bois.
Le 3 ème,  est toujours le plus malin, avec sa maison de briques. Il fait donc enrager le loup.
Il se montre donc beaucoup plus malin, en allant plus tôt que lui au marché  et au verger. Il arrive même à l’effrayer, ce qui rend le carnivore furieux .
Le petit héros tout rose, fini donc par faire cuire le loup et le manger!

Je ne me souvenais pas d’ailleurs que le dernier porcelet avalait le loup, nourrit de cochonaille!
Mais il existe tellement de versions  du conte qu’à la fin on s’y perd. Et la maison Disney nous a vendu une histoire assez édulcorée puisque personne n’y est dévoré.

La morale n’est pas mal non plus, puisque sieur Cochon le malin, regrette sa vie, anonyme, à la ville car comme il n’y a plus de loup, la campagne est bientôt envahie…
Serait – ce un rappel de l’utilité de chaques maillons de la chaîne alimentaire ? On peut le voir comme ça,  ou pas .

Mlle à lu ce petit récit en 10 minutes,  mais du haut de ses 8 ans, c’est une lectrice passionnée et avertie.
A mon sens, cette histoire est destinée aux enfants de fin de maternelle et CP, qui commencent à lire seuls.
Le fait de connaître le conte les aidera à appréhender la lecture autonome.

Ce petit bouquin, va donc recouvrer sa liberté à la bibliothèque de l’école,  dès demain, afin d’être partagé avec d’autres écoliers.

Vive la rentrée!
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Les_Trois_Petits_Cochons

image
Livre enfant

image

Bonne lecture!

caronelo

Publicités

L’ exposition universelle Milan 2015

Pour changer je ne vais pas écrire sur un bouquin de Mlle.. ..
Je ne suis pas non plus une blogueuse voyage, mais l’événement et les différentes critiques m’incitent à donner mon avis.
Et certains le savent j’aime donner mon avis, objectif je l’espère , quand c’est bien je le dis…et quand ça l’est moins aussi!

Donc nous avons passé une journée à l’exposition universelle de Milan, grâce aux invitations d’un partenaire. Il faut savoir que le prix de journée est de 39€ adulte et 16€ à partir de 4 ans. Le pack famille est de 99€ pour 2 adultes et 2 enfants (juste l’entrée hein).

Alors dans mon esprit j’avais un mélange de l’expo de 1900 (celle de la tour Eiffel ) et de celle de 1992 à Séville.
On s’attend donc à quelque chose de gigantesque qui va nous apprendre et nous montrer plein de choses nouvelles.

Pour le côté énorme,  effectivement on y est. Sur une journée on a fait, d’après le podomètre environ 15 km. Ce qui équivaut à ce que nous faisions quotidiennement à NewYork en balade!
Certains pavillons sont très très. .treeeees grands et d’autres sont regroupés ensembles.
Pour information  le pavillon de la France, qui n’est pas immense  (jolis jardins ) à coûté 20 M € si j’ai bien compris. ..J’en suis restée  sans voix….

Pour le fond de l’expo,  ben on reviendra je pense. Le thème c’est « nourrir la planète « 

On va donc avoir deux catégories de bâtiments.
Les petits pays producteurs céréaliers et fruits /légumes et les pays plus gros qui devraient donc à mon sens être les principaux acteurs d’une conduite saine de la répartition de la nourriture dans le monde.
Et bien, même sur cette gigantesque foire, les disparités sont visibles. Soit les « petits » producteurs ont moins de poids économiquement parlant, mais les trouver « parqués  » ainsi dans des mini boîtes (jolies hein, mais toutes petites à l’intérieur ). … On est d’accord sur le fait que des pays comme le Togo, le Congo, le Burkina Faso, le Sri Lanka ont autre chose à payer que des algecos de luxe. ..mais tout de même.
Surtout que franchement, j’ai trouvé ces mini expositions très intéressantes car on nous montrait vraiment ce que produisent ces pays : thé de Ceylan, différents grains, fruits artisanat local.
Les « géants économiques « , rangés d’une façon dont la logique m’a échappée, ont construit des bâtiments tous plus beaux les uns que les autres il faut l’admettre. Du bois, des jeux de miroirs, des couleurs, des filets. C’est un peu qui est le plus beau, original ou haut. Je ne sais pas si la notion de développement durable à été incluse dans les cahiers des charges. …
Certains pavillons, comme l’Italie et le Japon, attirent tant de monde qu’il y a jusqu’à 2 h d’attente 😱.
On a donc choisi de faire l’impasse et de visiter ceux pour lesquels l’attente se limitait à 1/2 h. Sachant que le tour se fait en 15 min.
Les informations données à l’intérieur sont en anglais ou italien, et il n’y a aucune personne pour vous guider! Donc si vous ne lisez pas ces langues et bien ce n’est pas gagné!
Petit tour de piste :
– la France : ben c’était une pub pour la Bretagne.  Alors j’aime bien la région. ..M’enfin se limiter à une seule. …Ah ça on a vu les produits « Breizh » et une pseudo boulangerie ( 4 fours ). Très jolie architecture, toute en hauteur et joli potager dans la file d’attente.
– le Qatar : une réplique de palais, et de l’étalage de technologie. Accueil par des hologrammes, tables tactiles montrant que là bas on mange comme en Europe. On grimpe à l’étage par un escalator. Des petites maquettes nous montrent comment le pays produit son eau, nécessaire à sa consommation et à l’hydroculture. La sortie est là aussi un affichage des moyens du pays. …Son et lumières.
– La Russie était une succession d’écrans géants avec un peu de présentation de son artisanat et un roof bar avec une super vue  ( concurrence directe au pavillon américain ah ah ah).
– La Turquie présentait son artisanat aussi de façon succincte. Mais le pavillon était ouvert et très joli donc du coup pas d’attente !
– Le Brésil, à part la structure extérieure et les sculptures maisons à nichoirs /mangeoires,  c’est creux.  On nous présente des tableaux d’affichage,  par vidéo projecteur, pour nous montrer les ressources du pays et comment on devrait faire pour nourrir tout le monde dans une décennie.
Mouai. ..peut être penser à la déforestation etc avant. ..
En fait les gens font 1h de queue pour monter dans le filet géant! Et personne ne s’arrête pour regarder le reste 😟. Pour moi c’est le plus gros flop.

– Les pavillons Népal,  Vietnam et Indonésie ,  même si c’était joli,  m’ont fait penser à une foire d’office de tourisme avec vente de produits locaux à prix européen! Dommage, vraiment.
Bon le Népal on ne lui en tiendra pas rigueur. .même si je ne vois pas le rapport entre la visite du temple et nourrir la planète (bon par contre la cuisine sentait trop bon).
On a fait aussi le Saint Siège. ..euh ben oui. .pourquoi? Inintéressant au possible.
Monaco, qui présentait de façon scolaire les projets de la fondation (franchement ils auraient pu faire mieux ).
La Hollande, avec un choix de food trucks super originaux qui prend le pas sur l’expo.

En fait,  dans certains blocs j’ai eu l’impression soit de prévoir mon voyage de l’an prochain,  soit d’être au milieu d’une compétition  de « celui qui sauvera le monde de la faim en montrant ce qu ‘il sait faire. ..mais ne fait rien « .
Il n’y a aucune interactivité, personne pour vous guider. ..bref on passe rapidos au suivant.

On a testé aussi le « children park « …lieu dans lequel on est sensé se détendre. Euh,  oui c’était sympa. .on doit suivre les animateurs dans des « ateliers « . Mais là aussi si le parent n’explique pas…quel est l’intérêt? 
C’est beau de faire recueillir de l’eau  de la reverser et de la brumiser. ..c’est bien aussi d’expliquer le cycle de l’eau. ..pas le temps il faut aller au suivant !
L’atelier interactif où l’enfant devient un arbre sur l’écran est super sympa  ( j’ai pas compris le lien mais bon c’était rigolo et joli)

A part là ( et encore ),  franchement. ..c’est pas vraiment pour les enfants en  dessous de 7/8 ans parce que niveau compréhension des enjeux c’est pas simple et les temps d’attente. ..mieux vaut aller chez Mickey.
Mlle était contente de visiter. ..mais c’est une accroc à la visite de musées et bâtiments en tout genre.

L’usine Lindt était intéressante,  surtout après avoir vu et lu « Charlie et la chocolaterie ». Évidemment c’est un gros coup de pub, mais intéressant. …et non nous n’avons pas acheté du chocolat 😂

Reste la nourriture,  le fil rouge.

Alors là,  visiteur prépare ton portefeuille. …il y a des food trucks,  des resto,  des vendeurs de glace partout. 
Genre pas le truc à l’opposé du concept , hein, la glace Miko 😰
On a mangé chez les hollandais,  au pays de Van Gogh  ( hé hé )..sur le pouce. Vu le prix du mini truc . On a goûté au Nutella bar concept. ..avec 30 min pour une crêpe mais bon fallait. Et au moins ça cale!
En revanche,  on a dîné à Uruguay Natural, parce que l’Argentine y avait vraiment trop d’attente pour manger debout.
Là franchement,  je me suis régalée. Je ne suis pas une carnivore, mais le menu avec fromage fondu, trio de viande et dessert. .ben ça vaut les 60€ ( et ouaiiiiiiiiiiiiiiiiiii ).Déjà attirée par le pays. ..je me vois bien y aller!

Ah oui,  j’allais oublier. ..le site ferme à 23h. ..et certaines « attractions  » sont fermées à 21h. …

Je reste donc mitigée suite à cette sortie.  Nous avons fait plus de 3 h de route « juste pour ça « !
Évidemment,  ce ne pouvais pas être aussi magique que celle de 1900 qui présentait de grandes découvertes.  Et ce surtout à l’heure d’internet.
Mais le fond du thème est survolé et j’en suis ressortie comme si j’avais visité une immense foire agricole du tourisme.
Je comprends maintenant pourquoi les médias n’ en parlent pas et certaines critiques peu positives.
Ce n’est pas non plus un voyage familial,  même si il y a prêt de poussettes. .il y a des endroits avec escaliers et peu de choses attractives pour les bambins.

Bref,  à  refaire …ben non en fait.

A noter : La prochaine aura lieu à Dubaï  en 2020. ..bon un peu loin pour une journée quand même. …

Sur ce, je vais manger mon bouillon parce que à Milan. ..on mange bien 😉

http://www.expo2015.org/fr/index.html?packedargs=op=changeLang

http://expo2020dubai.ae/fr/theme

caronelo

Livres d’activité

En passant dans le rayon livres d’activités de mon supermarché préféré, je suis tombée sans trop me faire mal,sur ces jolis petits carnets.
Parce qu’il faut dire qu’il est difficile d’échapper aux licences princesses et reines de tout et n’importe quoi. ….
Autant  sur un coloriage passe, mais la Reine Elsa sur un cahier pour faire travailler les méninges. … .bref délivrez moi!
Donc, je viens de découvrir la collection  : « L’enfance de l’Art » de  chez Piccolia.

Alors,  mais qu’est ce qui a bien pu m’attirer l’oeil  ?
Les couleurs évidemment,  et la simplicité. ..décidément on se refait pas.  M’enfin pour un cahier dédié aux enfants je trouve que c’est le plus important.

Déjà, donner envie d’ouvrir le bouquin.
Les couvertures sont donc colorées, non sans rappeler l’émission fétiche de Mlle « art attack  de Disney « ….ben oui quand même hein. ..on regarde un peu la télé aussi..
Le titre,  est direct : le nom du peintre.
Il y a le choix entre Van Gogh, Miro, Michel-Ange,  DeVinci, Dali, Picasso.
L’illustration principale résume l’oeuvre de l’artiste, avec des inserts en relief. 
Déjà,  rien que ça. …la vue et le toucher sont sollicités.

Mais ouvrons donc ce carnet.
Vu que Mlle vient de me piquer celui de Miro,  nous allons explorer Van Gogh.
Nous avons donc des titres simples, de petits paragraphes explicatifs courts et directs. Les illustrations sont annotées.
On apprend donc qui est Vincent,  où il a vécu, pourquoi il a peint d’une certaine façon à ses débuts, ce qu’est l’expressionnisme et pourquoi c’est le Dieu des peintres  ( bon ok je m’emporte. ..enfin pas tant que ça. ..le père de l’expressionnisme c’est quand même lui)…
On voit ses différents tableaux, ses amis, sa vie.

Mais, me direz vous,  il n’y a que de la lecture?
Non, quand même! Ouf!
Mlle bien que très intéressée du haut de ses 8 ans, à  l’art,  elle reste une enfant. Donc il faut qu’elle bidouille! 
Et quoi de mieux que des autocollants pour ça! !!!
Donc chaque double page explicative contient un petit encart sur lequel il faut soit dessiner comme le peintre,  soit coller les étiquettes fournies.

Alors?  On en achète ou pas ?

Ces jolis petits carnets permettent de survoler l’oeuvre et la vie du peintre. Il s’agit d’une initiation qui va occuper vos enfants quelques temps ( 1h au plus parce qu’il faut dessiner ).
Mais j’aime beaucoup le principe,  surtout si il est accompagné d’explications. 

Mlle à déjà travaillé sur Miro au centre aéré et elle connaît Van Gogh depuis notre visite au MET de New York.
Elle a vite lu la biographie et collé  les images..mais du coup doit plus se concentrer pour effectuer le dessin demandé. Et ça, ce n’est pas du luxe.
Ça nous permet de gagner du temps sur le sacro saint « je peux regarder la télé?  » et en même temps d’exercer son imagination  (comme si elle en avait besoin. .mais. ….)
Donc,  pour 4,70€ (prix de chez Édouard ) j’ai une jolie bibliographie d’un peintre célèbre et une bonne heure de tranquillité. …franchement,  comme dirait l’autre. .. »j’achayte! « 😉

image

image

caronelo

Petits mots pour dire. ..je t aime

Hier, en faisant du tri dans la bibliothèque de Mlle, j’ai retrouvé ce petit livre tout mignon.
Un des premiers que je lui ai acheté.
Car quand on est bébé une histoire c’est parfois long.

Avec « Petits mots pour dire ….je t’aime » de Nadia Bouchama,   chez MILA ÉDITIONS , vous pouvez murmurer de jolis mots doux à l’oreille de votre puce, poussin d’amour.
Les jolies illustrations colorées attirent l’oeil et permettent à bébé,  plus grand d’associer la lettre  du début au mot prononcé.
Et oui, cela reste un minimum éducatif puisque rangé par ordre alphabétique.

La couverture et les pages renforcées font que votre enfant pourra se l’approprier,  le regarder seul et avec vous…
Bref, un joli livre tout simple, coloré et poétique , comme je les aime pour commencer la bibliothèque de votre enfant.

Alors n’hésitez plus, murmurez lui « mon Doudou », ma « grenouille « , mon « loupiot »,mon « rayon de soleil » pour lui dire « ze t’aime »…

image

image

caronelo